ArcGIS REST Services Directory Login
JSON | SOAP

FGP/Oceans_Act_Areas_of_Interest (MapServer)

View In:   ArcGIS JavaScript   ArcGIS Online Map Viewer   ArcGIS Earth   ArcMap   ArcGIS Pro

View Footprint In:   ArcGIS Online Map Viewer

Service Description:

The selection of an Area of Interest(AOI) marks the beginning of the Oceans Act Marine Protected Area establishment process led by Fisheries and Oceans Canada. The process includes completing detailed ecological and socioeconomic assessments, setting conservation objectives, determining boundaries and management measures, and eventually developing the regulations under section 35 of the Oceans Act. Stakeholders are involved in each step of this process. There is considerable scientific evidence that marine protected areas provide a number of ecological benefits, including the enhanced recruitment of fish species, including those of commercial value, through the protection of spawning areas, larval sources, habitats and migration routes. A well-designed MPA network can scale these benefits up to the regional level, and provide benefits that individual marine protected areas cannot provide on their own. For example, strategically placing marine protected areas in a network can protect key stops along a species’ migration route, and protect geographically distinct habitats that serve important life history functions. The United Nations Food and Agricultural Organization has recognized the use of marine protected areas as complementary to conventional fisheries management measures in helping to achieve sustainable fisheries management objectives.

Le choix d'un site d'intérêt(SI) marque le début du processus de création des zones de protection marines (ZPM) en vertu de la Loi sur les océans placé sous la responsabilité de Pêches et Océans Canada. Le processus comprend la réalisation d'évaluations écologiques et socioéconomiques détaillées, l'établissement d’objectifs de conservation, la détermination de limites et de mesures de gestion, et l'élaboration de règlements en vertu de l'article 35 de la Loi sur les océans. Les parties intéressées prennent part à chaque étape du processus.Les preuves scientifiques des avantages écologiques que présentent les zones de protection marines sont nombreuses. Entre autres, elles accroissent le recrutement des espèces de poisson, y compris de celles qui ont une valeur commerciale, grâce à la protection des frayères, des sources larvaires, des habitats et des routes migratoires. Un réseau de ZPM bien conçu peut décupler les avantages au niveau régional et susciter des bienfaits que les zones de protection marines ne peuvent pas procurer individuellement. Par exemple, la constitution d'un réseau de ZPM dans des zones stratégiques permet de protéger des points clés le long de la route migratoire d'une espèce et de protéger des habitats géographiques distincts qui remplissent des fonctions importantes du cycle biologique. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture a reconnu que l'utilisation de zones de protection marines en complément des mesures conventionnelles de gestion des pêches pouvait faciliter l'atteinte des objectifs en matière de gestion durable des pêches.

Open Data

Learn more or download this dataset from the Government of Canada's Open data portal.

Apprenez-en plus ou téléchargez cet ensemble de données à partir du portail de données ouvertes du gouvernement du Canada.



Map Name: Oceans Act Areas of Interest

Legend

All Layers and Tables

Dynamic Legend

Dynamic All Layers

Layers: Description:

The selection of an Area of Interest(AOI) marks the beginning of the Oceans Act Marine Protected Area establishment process led by Fisheries and Oceans Canada. The process includes completing detailed ecological and socioeconomic assessments, setting conservation objectives, determining boundaries and management measures, and eventually developing the regulations under section 35 of the Oceans Act. Stakeholders are involved in each step of this process. There is considerable scientific evidence that marine protected areas provide a number of ecological benefits, including the enhanced recruitment of fish species, including those of commercial value, through the protection of spawning areas, larval sources, habitats and migration routes. A well-designed MPA network can scale these benefits up to the regional level, and provide benefits that individual marine protected areas cannot provide on their own. For example, strategically placing marine protected areas in a network can protect key stops along a species’ migration route, and protect geographically distinct habitats that serve important life history functions. The United Nations Food and Agricultural Organization has recognized the use of marine protected areas as complementary to conventional fisheries management measures in helping to achieve sustainable fisheries management objectives.

Le choix d'un site d'intérêt(SI) marque le début du processus de création des zones de protection marines (ZPM) en vertu de la Loi sur les océans placé sous la responsabilité de Pêches et Océans Canada. Le processus comprend la réalisation d'évaluations écologiques et socioéconomiques détaillées, l'établissement d’objectifs de conservation, la détermination de limites et de mesures de gestion, et l'élaboration de règlements en vertu de l'article 35 de la Loi sur les océans. Les parties intéressées prennent part à chaque étape du processus.Les preuves scientifiques des avantages écologiques que présentent les zones de protection marines sont nombreuses. Entre autres, elles accroissent le recrutement des espèces de poisson, y compris de celles qui ont une valeur commerciale, grâce à la protection des frayères, des sources larvaires, des habitats et des routes migratoires. Un réseau de ZPM bien conçu peut décupler les avantages au niveau régional et susciter des bienfaits que les zones de protection marines ne peuvent pas procurer individuellement. Par exemple, la constitution d'un réseau de ZPM dans des zones stratégiques permet de protéger des points clés le long de la route migratoire d'une espèce et de protéger des habitats géographiques distincts qui remplissent des fonctions importantes du cycle biologique. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture a reconnu que l'utilisation de zones de protection marines en complément des mesures conventionnelles de gestion des pêches pouvait faciliter l'atteinte des objectifs en matière de gestion durable des pêches.

Open Data

Learn more or download this dataset from the Government of Canada's Open data portal.

Apprenez-en plus ou téléchargez cet ensemble de données à partir du portail de données ouvertes du gouvernement du Canada.



Service Item Id: 2825e23ae59d40029fa9eee6e860a8a1

Copyright Text: Government of Canada; Fisheries and Oceans Canada; The Oceans Program; Gouvernement du Canada; Pêches et Océans Canada; Programme de gestion des océans

Spatial Reference: 102100  (3857)


Single Fused Map Cache: false

Initial Extent: Full Extent: Units: esriMeters

Supported Image Format Types: PNG32,PNG24,PNG,JPG,DIB,TIFF,EMF,PS,PDF,GIF,SVG,SVGZ,BMP

Document Info: Supports Dynamic Layers: true

MaxRecordCount: 2000

MaxImageHeight: 4096

MaxImageWidth: 4096

Supported Query Formats: JSON, geoJSON, PBF

Supports Query Data Elements: true

Min Scale: 0

Max Scale: 0

Supports Datum Transformation: true



Child Resources:   Info   Dynamic Layer

Supported Operations:   Export Map   Identify   QueryLegends   QueryDomains   Find   Return Updates